La liste de mes envies

Vous avez envie de quoi?

Grégoire Delacourt (2012). La liste de mes envies, JC Lattès, 193 pages.

06

Les femmes pressentent toujours ces choses-là.

Lorsque Jocelyne Guerbette, mercière à Arras, découvre qu’elle peut désormais s’offrir ce qu’elle veut, elle se pose la question: n’y a-t-il pas beaucoup plus à perdre?

Après L’Écrivain de la famille, couronné par de nombreux prix (parmi lesquels le prix Pagnol et le prix Carrefour du Premier Roman), Grégoire Delacourt déroule une histoire folle et forte d’amour et de hasard. Une histoire lumineuse aussi, qui nous invite à revisiter la liste de nos envies.

La liste de mes envies a déjà séduit les éditeurs du monde entier.

Quel délicieux petit roman! Une écriture simple et imagée. Une histoire plausible et des personnages sympathiques. Jocelyne est une «madame Tout-le-Monde» en qui l’on peut se reconnaître, elle mène une vie simple, a des rêves oubliés, passe sa vie d’une journée à l’autre sans se poser trop de questions. C’est le petit bonheur tranquille. Lorsque l’argent vient possiblement changer tout… J’ai vraiment savouré sa réaction, sa peur, le temps qu’elle prend et les questions qu’elle se pose! Le rendez-vous avec la psychologue est délicieusement réel, cruel, sans espoir… C’est mon chapitre préféré! «La convoitise brûle tout sur son passage». Horrible phrase qui s’incruste dans le cerveau de Jocelyne et lui fait voir le potentiel du voleur partout.

Oui, la convoitise existe, mais Dieu merci, pas chez tout le monde!

L’argent change le monde, mais ce n’est pas toujours ceux qu’on pense qui sont changé!

Publicités

4 réflexions sur “La liste de mes envies

  1. Voilà un livre qui est sur ma liste « d’envies de lire ». Le sujet est savoureux et tu en parles avec tant de délicatesse. Merci. À lire, à lire… si je comprends bien.
    J’ai vu l’émission « La Grande librairie », il y a quelques mois. Grégoire Delacourt a publié un autre livre :  » La première chose qu’on regarde… »
    « Le 15 septembre 2010, Arthur Dreyfuss, en marcel et caleçon Schtroumpfs, regarde un épisode des Soprano quand on frappe à sa porte. Face à lui : Scarlett Johansson. Il a vingt ans, il est garagiste. Elle en a vingt-six, et elle a quelque chose de cassé. » Ça promet !

    J'aime

  2. Welcome back la soeur! C’est bon de te retrouver!
    Je l’ai vu à « Tout le monde en parle » et son titre de livre m’a donné envie de le lire. Son entrevue était plutôt « bof » mais le regain reviens avec ta critique. Merci!

    J'aime

Et vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s