La femme qui décida de passer une année au lit

Trop, c’est trop!

La femme qui decida de passer une année au lit

TOWNSEND, Sue (2012). La femme qui décida de passer une année au lit, La courte échelle, 466 pages.

Le jour où ses jumeaux quittent la maison pour entrer à l’université, Eva se met au lit… et elle y reste. Depuis dix-sept ans que le train de la vie l’entraîne dans une course effrénée, elle a envie de hurler: «Stop! Je veux descendre!»

Son mari, Brian, astronome empêtré dans une liaison extraconjugale peu satisfaisante, est contrarié. Qui lui préparera son dîner?

Mais la rumeur se répand et des admirateurs par centaines, voyant dans le geste d’Eva une forme de protestation, se pressent sous la fenêtre de sa chambre, tandis que son nouvel ami, Alexander, l’homme à tout faire, lui apporte du thé, des toasts et une sollicitude inattendue. Dans son étrange prison, Eva trouvera-t-elle (enfin) le sens de la vie?

Les histoires extraordinaires me fascinent. Ça n’a aucun sens de vouloir se coucher pour un an, mais en même temps, on peut comprendre son désir (à Eva) de vouloir arrêter la machine. Un livre qui fait réfléchir, qui divertit et qui fait rire aussi. Il y a plein de problèmes liés au fait de ne plus quitter son matelas, je vous laisse y réfléchir!

Sue Townsend

Publicités

Une réflexion sur “La femme qui décida de passer une année au lit

  1. J’ai immédiatement pensé au film avec Philippe Noiret, Alexandre le bienheureux (Peut-être parce que son ami se nomme Alexander. Serait-ce un clin d’oeil au film ?).
    Synopsis :
    Lorsque sa femme meurt, Alexandre décide de se consacrer à sa grande passion: la paresse. Il se couche pour plusieurs semaines. Son chien lui rapporte les provisions que lui sert la jolie Agathe, qui finit par le séduire. Mais, au moment de l’épouser, il se ravise, sa liberté et sa paresse risquant d’être compromises.

    Qui n’a jamais rêvé de tout lâcher et de fainéanter En anglais, on dit : « Stop the World, I want to get off. »
    Tu nous donnes le goût de découvrir ce livre de Sue Townsend.

    J'aime

Et vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s