Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire

18399180

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire (A Series of Unfortunate Events) est un film réalisé en 2004, par Brad Silberling, adapté du roman éponyme de Lemony Snicket, avec Jim Carrey.

La saga raconte les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire.
Ils sont trois : Violette, une fille de 14 ans à l’intelligence scientifique, Klaus, un garçon de 12 ans qui lit sans cesse et Prunille, une petite fille qui mord tout ce qui passe à portée de dents. Ils ont été élevés par des parents extrêmement gentils qui disparaissent dans un horrible incendie.
Désormais orphelins, à la tête d’une immense fortune dont ils ne pourront jouir qu’à la majorité de Violette, les trois enfants sont placés chez divers membres de leur famille. L’homme qui les place est Mr Poe, un banquier un peu terne mais bien intentionné, exécuteur testamentaire des parents Baudelaire.
Malheureusement, la richesse des enfants a attiré l’attention du cupide comte Olaf, un parent éloigné, acteur et maître du déguisement.

Un film étrange et sombre, mais aussi ingénieux et intrigant. Jim Carrey nous offre plusieurs personnages tous plus excentriques les uns que les autres et je me suis surprise à rigoler de ces pitreries.

J’ai assez apprécié l’originalité du monde « Baudelaire » pour avoir le goût de lire les livres…

63902-gf

SNICKET, Lemony (2002). Le funeste destin des Baudelaire – Tome 1 – Nés sous une mauvaise étoile, Les Éditions Héritage Inc., 146 pages.

Cher lecteur,
Je regrette fort de devoir le dire, mais le livre que voici ne contient rien d’amusant. Il raconte la triste histoire de trois enfants qui ont toutes les déveines. Ils ont beau être bien élevés, et charmants, et intelligents, il ne leur arrive que des misères. De la première page à la dernière, ils vont d’une catastrophe à l’autre et collectionnent les pires ennuis – à croire qu’ils attirent les calamités.
Dans ce bref volume seulement, les enfants Baudelaire affrontent un sinistre personnage, de hideux habits qui grattent, un épouvantable incendie, un complot pour dérober leur héritage et de la bouillie froide au petit-déjeuner. Pour ma part, il est de mon devoir de relater ces funestes épisodes mais rien ne t’interdit, cher lecteur, de remettre immédiatement ce livre où tu l’as pris et d’en choisir un plus joyeux, si tu préfères les histoires gaies.
Avec mes sentiments respectueux,
Lemony Snicket

Un ouvrage bizarre ! C’est un roman jeunesse fort triste et lugubre avec des mots difficiles et des explications globales. Je ne suis pas certaine que mes enfants aimeraient ce style d’écriture, par contre, moi j’y ai pris goût. Il y a tellement d’imagination dans ce bouquin ! C’est parfois inquiétant, voire troublant, mais j’ai bien apprécié l’ingéniosité des orphelins Baudelaire et c’est toujours agréable de voir un méchant cruel se faire déjoué par des petits sans défense !

Publicités

Et vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s